Roman

Franck Fenestre

Art Dit

20,00
Conseillé par (Libraire)
30 novembre 2023

Touchant, poétique et complètement zinzin !

Dans le village de Lalalère, Lif et ses parents vivent dans une maison délabrée où l'on passe ses soirées à regarder le Télécran et où l'on lave son slip tous les lundis. Sa mère passe ses journées à vendre des Trucmoches aux touristes en rêvant de s'offrir une chaudière tandis que son père, bien malgré lui, fabrique les Trucmoches dans son atelier, sans jamais discontinuer. Lorsque ce dernier décide d'interrompre cette fabrication et de mettre son talent au service de son art, rien ne va plus et Lif se retrouve tiraillé entre une mère bien décidée à revenir à sa routine et un père désormais voué à un art funéraire tout à fait inédit. Au milieu de ce grand chambardement, il lui faut à présent composer avec les obsessions de chacun pour tenter de trouver sa place. Parcourant les somptueux décors en trompe l'oeil que son père esquisse dans leur jardin de béton, considérant avec circonspection le statut d'entremetteuse de sa mère, bien décidée à le marier à une touriste étrangère, Lif cherche simplement à devenir quelqu'un dans ce monde où tout semble aller de travers et où chacun peine tant à s'affirmer. Pour trouver sa voie, il lui faudra comprendre la normalité pas banale de son père, apprendre que l'amour se raconte avec les orteils, rencontrer une vieille dame qui le conduira jusqu'à New York et apprendre à s'éloigner des siens..
.
C'est un roman initiatique que voilà, réjouissant et totalement zinzin, généreusement absurde et parfaitement poétique. Car la poésie se dissimule partout dans ce récit : dans l'innocence des mots d'enfants, dans une courbe figée sur un écran fragile, dans les dessins d'un père, dans l'amour exclusif d'une mère, dans l'odeur du poulet rôti du vendredi, dans les champs d'omelettes et les cercueils en grand écart. Franck Fenestre nous livre ici

Tous les conseils de lecture